Luisa ou choupiii23

Luisa a 30 ans et accompagne son père atteint d’un myélome multiple depuis 8 ans.

Merci beaucoup Luisa de nous raconter ton histoire sur le blog de Café Cancer.

Instagram : @choupiii23

Qui a eu un Cancer autour de toi ?

 

Mon papa a un myélome multiple, je l’ai appris quand j’étais en train d’effectuer mon stage d’esthétique en institut.

Ma maman m’a appris la nouvelle par téléphone

J’ai été très triste et en même temps en colère car je ne comprenais pas pourquoi cela devait arriver à mon père.

Quelle était ta vie « avant » le Cancer ? 

Je faisais des études et j’avais perdu ma grand-mère trois ans auparavant d’un cancer du sein, la plupart des femmes de ma famille l’ont contracté malheureusement.

Je faisais des études et j’avais perdu ma grand-mère trois ans auparavant d’un cancer du sein, la plupart des femmes de ma famille l’ont contracté malheureusement.

J’étais une personne qui ne parlait jamais de ce que mon papa vivait.

Assez ouverte sauf sur le sujet.

Comment a-t-il découvert son Cancer ? 

C’est assez étrange mais nous avions voulu lui cacher au maximum sa maladie car nous avions peur de sa réaction.

Je pense qu’après il l’a quand même compris.

Comment se passent les traitements ? 

Dès le départ ça a été très vite chimio et chambre stérile avec greffe, ce qui a été très dur pour lui mais on se relayait beaucoup avec ma maman.

On ne lui donnait pas des années et pourtant il s’est battu.

Entre temps mes parents ont divorcé et il va seul à ses traitements.

Dès le départ ça a été très vite chimio et chambre stérile avec greffe, ce qui a été très dur pour lui mais on se relayait beaucoup avec ma maman.

On ne lui donnait pas des années et pourtant il s’est battu.

Entre temps mes parents ont divorcé et il va seul à ses traitements.

On se sent coupable avec ma sœur mais entre famille travail et elle ses études d’infirmière ce n’est pas du tout facile.

Sa maladie était endormie mais il y a peu il a perdu son chien d’une manière brutale et malheureusement la maladie est revenue.

On a sonné à son oncologue pour avoir plus d’explications …

En général papa a toujours bien supporté ses traitements, il est très énergique.

Comment est ton quotidien aujourd’hui ?

Tout a changé car plus de responsabilité : on s’occupe de notre papa comme de notre enfant.

On se charge des factures, des courses.

Il vient passer le week-end chez moi et bien sûr on se téléphone tous les jours.

Tout a changé car plus de responsabilité : on s’occupe de notre papa comme de notre enfant.

On se charge des factures, des courses.

Il vient passer le week-end chez moi et bien sûr on se téléphone tous les jours.

On se sent malgré tout impuissant, mon papa est analphabète et ne conduit pas, nous faisons tout pour l’épauler.

Je l’écoute et je suis là quand il veut parler et même pleurer.

C’est très dur de voir une personne qu’ on aime souffrir autant mais je veux être là à chaque instant.

Si malheureusement la maladie devient ingérable je compte reprendre mon papa chez-moi et peut être moins travailler pour me consacrer à lui.

Étant maman de deux enfants, ce n’est pas toujours évident mais ma sœur est là et c’est le plus important.

J’espère pouvoir partir avec lui et ma sœur en Sicile son Pays natal et réaliser ainsi son rêve.

J’ai fait des études d’esthétiques sociales

Pour aider les autres et me sentir utile, mais je vais entamer des études de prof.

Et pour ce qui est de papa il veut juste pouvoir profiter au maximum de nous et de ses petits-enfants.

Je l’écoute et je suis là quand il veut parler et même pleurer.

C’est très dur de voir une personne qu’ on aime souffrir autant mais je veux être là à chaque instant.

Si malheureusement la maladie devient ingérable je compte reprendre mon papa chez-moi et peut être moins travailler pour me consacrer à lui.

Étant maman de deux enfants, ce n’est pas toujours évident mais ma sœur est là et c’est le plus important.

Quel message aimerais-tu faire passer à une personne qui vient d’apprendre qu’elle a un Cancer ?

Pour les personnes qui apprennent la maladie, essayez de garder du courage même si la maladie anéantit beaucoup de chose mais partagez ce que vous ressentez et prenez le temps.

Même pour des choses banales.

Et re apprendre à s’aimer.

Et quel conseil aimerais-tu donner à ses proches ? 

Pour les personnes qui accompagnent les personnes malades il faut pouvoir parler, en pleurer, rire vivre même si tour prend un sens différent.

Faire les choses qui nous plaisent et avec la personne qu’on aime.

Profiter des petits moments de la vie.

Peut-on te suivre sur les réseaux sociaux ?

Je n’ai pas encore créé de page sur les réseaux mais c’est une bonne idée pour apprendre à extérioriser et parler de la maladie.

Partagez cet article

0