Visiter un proche hospitalisé

Visiter une personne à l’hôpital peut s’avérer une situation délicate. Le proche peut se sentir mal à l’aise, particulièrement si le patient est, ou semble diffèrent. De la culpabilité d’être en bonne santé, ou même de la pitié peuvent être ressenti. Mais une visite peut remonter lui moral. Il serait dommage de ne pas passer outre cet inconfort, et de ne pas être présent dans cette étape.

Conseils en vrac pour visiter une personne à l’hôpital 

  • Téléphoner avant de passer. Même si la visite était prévue, cela laisse la possibilité au patient de vous dire s’il est fatigué ou pas assez en forme pour vous recevoir. Il vaut mieux de ne pas se formaliser et en profiter si possible pour prévoir une autre visite.
  • Ne pas prévoir des visites trop longues. Même une visite de cinq minutes peut remonter le moral. Suivant son état, il peut fatiguer au bout de cinq minutes comme au bout d’un temps beaucoup plus long. Parfois il vaut mieux des visites moins longues, mais plus fréquentes.
  • Suivre les conseils des affiches : se désinfecter les mains au gel, parler doucement, les heures des visites, éteindre son téléphone …
  • Savoir être patient. Cela ne sert à rien de lui demander toutes les dix minutes comment il va : il ne guérira pas plus vite.
  • Inviter à la conversation plutôt que de l’empêcher. Essayer d’avoir une attitude empathique et positive en même temps. L’important est d’être à son écoute. Si votre ami a recourt à l’humour, n’hésitez pas à participer. L’humour est un excellent moyen pour faire face à la peur et aux  menaces.
  •  Ne pas se sentir obligé de parler. Être là, être présent est souvent déjà très réconfortant. Ne pas avoir peur des silences.
  •  Proposer son aide sur place. Avec son consentement, proposer lui de remonter le dossier du lit, d’aller lui chercher quelque chose … de toutes taches qui pourraient le dépanner.
  •  Proposer son aide à l’extérieur : aller relever le courrier, arroser le jardin…. Proposer son aide à celui qui aide le proche. Par exemple si vous êtes un ami, vous pouvez proposer de l’aide au conjoint en gardant un enfant, faire de la lessive pour la personne hospitalisée ou la famille… ou en aidant dans les taches du quotidien.
  •  Proposer son aide pour le retour à la maison : préparer des repas par exemple.
  •  Apporter un cadeau. Il ne s’agit pas forcement de dépenser de l’argent. Cela peut être quelques choses fait par vous-même, comme une carte par exemple, qui permet de se sentir entouré même après la visite. Puis tout le monde aime avoir des cadeaux : c’est bon pour le moral. Des idées cadeaux : des livres, des jeux de mots, un petit coussin d’appoint, une carte cadeau pour s’acheter de la musique, des jeux en ligne ou un livre audio. Vous pouvez même envisager des idées plus amusantes comme un ticket de loto, ou un bon pour un spa !
  • Si son état le permet vous pouvez apporter une activité avec vous. Une activité que vous avez l’habitude de faire ensemble, comme un film, ou un jeu de société. Cela peut être ressourçant et lui permettre de maintenir un lien avec l’extérieur.

Partagez cet article

2+